Marie Jeanne BARRANDON

Name
Marie Jeanne /BARRANDON/
Given names
Marie Jeanne
Surname
BARRANDON
Birth
yes
Death of a father
Citation details: p. 260
Date of entry in original source: February 12, 1783
Quality of data: primary evidence
Certificate: Notaire - Serverette - Airald Louis Charles/1783.02.12 CM Jean Antoine BARRANDON x Marguerite PEPIN.jpg
Shared note: Private

Contrat de Mariage Jean Antoine Barrandon x Marguerite Pépin - 12/02/1783

p. 260b
mariage de sieur jean antoine barrandon du lieu de seraldes avec margueritte pepin du lieu de boirelac
L'an mille sept cents quatre vingts trois et le douzieme jour du mois de fevrier avant midy par devant nous louis Charles airald avocat et no(tai)re royal de la ville de serverette et temoins soussignes furent presents et constitues a la personne sr jean antoine Barandon fils legitime et naturel a feu jean Barandon menager et de Catherine Goutte maries du lieu de Seraldes d'une part et honnette fille marguerite pepin legitime et naturelle a jean pepin menager et anne crueize maries du lieu de boirellac le tout en la paroisse de st denis d'autre part lequelles parties traitant de leur mariage de l'avis vouloir conseil et assistance se avoir led(it) Barandon de lad(ite) Chatherine Goutte sa mere et de pierre nourit menager du lieu du Crouzet

p. 261a
Procureur specialement fonde de sieur Etienne Goutte Bourgeois du lieu de Servieres oncle maternel du(dit) Barandon par acte de procuration recue Me jullien no(tai)re de Servieres du jour d'hier dument controlle ainsy qui nous a paru par lestrait qui nous a été remis et lad(ite) Marg(ueri)tte pepin de ses pere et mere et tous les deux ensemble et de plusieurs autres parens icy asemblés a l'effet de la passaton de presentes de leur gré ont promis se prendre en epouses lun lautre en vrai et legitime mariage et l'acompli suivant les constitutions canoniques à la premiere requisition de l'un d'eux a peine de tous depans domages et interets contre le refusant les bans ayant été déja publiés et pour la suportation des charges dud(it) mariage en faveur d'icelui et des enfants qui en seront procréés ont ete en leur personne lesd(its) pierre nourit et Chaterine goutte lesquels seavoir led(it) nourit en sa qualité de procureur fondé dud(it) sieur Etienne goutte ont en faveur dud(it) mariage elu choisi et nommé pour heritier dud(it) feu jean Barandon led(it) jean antoine Barandon futur epoux (^^) en ce que?? du pouvoir donne aud(it) sieur Etienne goutte et a lad(ite) Chaterine

p. 261b
par le feu jean Barandon dans son dernier testament recu feu Me ayrald pere a nous no(tai)re le douzieme may mille sept cents soixante douze controllee et insignee au bureau de Serverette le huitieme decembre mil sept cents soixante quinze pour a la veine led(it) jean antoine Barandon prendre possession de biens dud(it) feu jean Barandon son pere et en jouir comme de sa chose propre et legitimement aquise comme a été en sa personne lad(ite) Catherine goutte laquelle en faveur du même mariage afait donation pure faite entre avifs en faveur des noces pour toujours valables et a jamais irrevocables aud(it) jean antoine Barandon son fils stipullant et axeptant comme dessus de tous et chacuns les biens presens et avenir sous les reserves et conditions suivantes en premier lieu se reserve en cas d'incompatibilite avec led(it) futur epoux d'être metraisse usufruitiere sa vie durand de la moitie des fruits et revenus de ses biens et de ceux dud(it) feu jean Barandon son mary et en second lieu lad(ite) Chatherine goutte se reserve la somme de quatre cents livres pour chacun de ses autres quatre enfants jean Baptiste, marie jeane, marie roze et marguerite Barandon pour les tenir lieu de leurs droits legitimaire maternels laquelle somme quatre cents livres sera payée par led(it) jean antoine Barandon aud(its) jean Baptiste, marie jeane, marie roze et margueritte Barandon ses freres et soeurs

p. 262a
aux termes que lad(ite) Catherine goutte trouvera a propos de fixer et au cas elle viendrait a décéder sans faire cette fixation des payements, dans ce cas elle veut que la somme de quatre cents livres soit payée a chacun de ses quatre enfants a payement de cent livres chacun le premier commensent une année après le décès de la Chaterine goutte et ainsy sera continué année par années jusques afin de payements sans interets qu'a termes retardés, en troisième lieu lad(ite) Chaterine goutte ser reserve pour chacun de ses quatre enfants au cas ils vivraient dans le celibat leur habitation pendant leur vie a une maison que led(it) jean antoine Barandon sera oblige de construire sur le placement de la petite ecurie qui est vis a vis de la maison dud(it) feu jean Barandon, en quatrieme lieu lad(ite) goutte se reserve la somme de deux cents livres pour pouvoir en disposé a ses plaisirs et volontés tant en la vie qu'a la mort et n'en disposant pas lad(ite) somme de deux cents livres faira partie de la presente donation et en cinquieme lieu lad(ite) Chatherine goutte veut et entend que sesd(its) quatre enfans jean Baptiste, marie jeanne, marie roze, et margueritte Barandon outre la susd(ite) somme de quatre cents livres qui leur a été au dessus reservée pour chacun puissent pretendre leur legitime de droit et rigu? cest a dire au dixieme chacun des sommes que lad(ite) Chaterine goutte a payee pour et a laquele des biens dud(it) feu jean Barandon son mary, et la mêmes ont été

p. 262b
personnes lesd(its) jean pepin et anne crueize maries lesquels ayant aussy le present mariage pour agreable comme faisant leur vouloir et consentement ont donné et constitué en dot a lad(ite) marguerite pepin leur fille future épouze axeptante et humblement remerciante par donation pure fait entre vif en faveur de nos pour lui tenir lieu de ses droits legitimaires paternels et maternels que de present ou pour l'avenir elle pourrait pretendre sur les biens de ses pere et mere la somme de dix neuf cents quatre vingts dix neuf livres dix neuf sols seavoir cent cinquante livres du chef maternel et le surplus sur les droits paternels en tent mous?? de laquelle somme de dix neuf cents quatre vingts dix neuf livres dix neuf cols led(it) jean antoine Barandon et Chaterine goutte mere et fils ont declare et reconnu avoir eu et recu icy tout presentement et reellement comptant en argent de cours voyant nous no(tai)re temoins dud(it) jean pepin la somme de quatre cents livres dont de la reception ils le quittent avec promesse de ne lui en faire demande et reconnaissent lad(ite) somme au profit de lad(ite) future epouse sur tous et chacun leur biens presents et avenir pour lui etre rendue et restitue a qui de dorit le cas ayant lieu avec promesse de faire semblable reconnaissance du surplus de lad(ite) constitution en le recevant et les autres quinze cents quatre vingts dix neuf livres (++) restants a parfaire lad(ite) constituion dotalle led(it) jean pepin promet et s'oblige le payer a sad(ite) fille et pour elle aud(it) jean antoine barandon son futur epoux a payements egaux annuels et consecutifs de deux cents livres chacun le premier commensent de la prochaine faitte

p. 263a
se Saint marc en deux cens et ainsy sera continue année par année jusques a fin de payements sans interets qu'a termes retardeés, demeurant convenu entre parties qu'un cent moins de la somme de quinze cents quatre vingts dix neuf livres (III III) qui reste a payer de lad(ite) constitution dotalle led(it) jean pepin sera tenu payée sur les termes dessus stipulees (+ O) a messire louis camille de lascure seigneur de St Denis et autre places la somme de treize cents livres que lad(ite) Chaterine goutte ou les biens dud(it) feu jean Barandon son mary lui doivent en rente constituée en capital s?? au? le contract de constitution recu par Me Mathieu no(tai)re de St Alban sous la datte duement controlle aussy que lesd(ites) parties ont dit et don rapportes a quel auxd(its) Barandon et goutte mere et fils demeurant également convenu entre parties qu'au cas de par décès de la future épouse et que par rapport ycelui la restitution de lad(ite) constitution (+ III) eut lieu le rembourcement en sera fait au même payement que lad(ite) constitution aura et ??? et pour ce dessus observer lesd(ites) parties ont obligé les biens (##) soumis au cours de leur ordre baillage du gevaudant senechal presidial aux faits et conventions royaux de nimes fait et recite aud(it) lieu de Boirellac maison de pepin en presence de sieur marc gregoire marchand habitant du lieu de longuesanhe et de sieur antoine ager menagé habitant du lieu du Seraldes signes avec led(it) futur epoux et led(it) nourrit procureur fondé les autres parties ayant dit ne savoir signé de ce requis et de nous no(tai)re royal requis soussigné

(^^) stipullant et acceptant
(++) dix neuf sols

p. 263b
(III III) dix neuf sols
(+ O) et entant merus?? des de??? te???
(+ III) dotalle
(# #) et ledi(it) nurit ceux dud(it) sieur goutte s'en constituant
approuvant le renvoy et rature

              barrandon       Nurrit

Gregoire Atger Barrandon
Saint Lager Garrel Bonnal
Valete Berbende Gregoire
pierre pepin
airald N.R.

Marriage of a brother
Citation details: Art. 2 p. 1
Date of entry in original source: February 12, 1783
Quality of data: primary evidence
Certificate: Saint-Denis-en-Margeride/1783.02.12 M Jean Antoine BARRANDON x Marguerite PEPIN.jpg
Death
yes
Last change
January 5, 201317:43:54
Author of last change: jojo48
Family with parents
father
mother
Marriage Marriage
brother
Birth:
Death:
brother
herself
sister
sister
Source citation
Citation details: p. 260
Date of entry in original source: February 12, 1783
Quality of data: primary evidence
Certificate: Notaire - Serverette - Airald Louis Charles/1783.02.12 CM Jean Antoine BARRANDON x Marguerite PEPIN.jpg
Shared note: Private

Contrat de Mariage Jean Antoine Barrandon x Marguerite Pépin - 12/02/1783

p. 260b
mariage de sieur jean antoine barrandon du lieu de seraldes avec margueritte pepin du lieu de boirelac
L'an mille sept cents quatre vingts trois et le douzieme jour du mois de fevrier avant midy par devant nous louis Charles airald avocat et no(tai)re royal de la ville de serverette et temoins soussignes furent presents et constitues a la personne sr jean antoine Barandon fils legitime et naturel a feu jean Barandon menager et de Catherine Goutte maries du lieu de Seraldes d'une part et honnette fille marguerite pepin legitime et naturelle a jean pepin menager et anne crueize maries du lieu de boirellac le tout en la paroisse de st denis d'autre part lequelles parties traitant de leur mariage de l'avis vouloir conseil et assistance se avoir led(it) Barandon de lad(ite) Chatherine Goutte sa mere et de pierre nourit menager du lieu du Crouzet

p. 261a
Procureur specialement fonde de sieur Etienne Goutte Bourgeois du lieu de Servieres oncle maternel du(dit) Barandon par acte de procuration recue Me jullien no(tai)re de Servieres du jour d'hier dument controlle ainsy qui nous a paru par lestrait qui nous a été remis et lad(ite) Marg(ueri)tte pepin de ses pere et mere et tous les deux ensemble et de plusieurs autres parens icy asemblés a l'effet de la passaton de presentes de leur gré ont promis se prendre en epouses lun lautre en vrai et legitime mariage et l'acompli suivant les constitutions canoniques à la premiere requisition de l'un d'eux a peine de tous depans domages et interets contre le refusant les bans ayant été déja publiés et pour la suportation des charges dud(it) mariage en faveur d'icelui et des enfants qui en seront procréés ont ete en leur personne lesd(its) pierre nourit et Chaterine goutte lesquels seavoir led(it) nourit en sa qualité de procureur fondé dud(it) sieur Etienne goutte ont en faveur dud(it) mariage elu choisi et nommé pour heritier dud(it) feu jean Barandon led(it) jean antoine Barandon futur epoux (^^) en ce que?? du pouvoir donne aud(it) sieur Etienne goutte et a lad(ite) Chaterine

p. 261b
par le feu jean Barandon dans son dernier testament recu feu Me ayrald pere a nous no(tai)re le douzieme may mille sept cents soixante douze controllee et insignee au bureau de Serverette le huitieme decembre mil sept cents soixante quinze pour a la veine led(it) jean antoine Barandon prendre possession de biens dud(it) feu jean Barandon son pere et en jouir comme de sa chose propre et legitimement aquise comme a été en sa personne lad(ite) Catherine goutte laquelle en faveur du même mariage afait donation pure faite entre avifs en faveur des noces pour toujours valables et a jamais irrevocables aud(it) jean antoine Barandon son fils stipullant et axeptant comme dessus de tous et chacuns les biens presens et avenir sous les reserves et conditions suivantes en premier lieu se reserve en cas d'incompatibilite avec led(it) futur epoux d'être metraisse usufruitiere sa vie durand de la moitie des fruits et revenus de ses biens et de ceux dud(it) feu jean Barandon son mary et en second lieu lad(ite) Chatherine goutte se reserve la somme de quatre cents livres pour chacun de ses autres quatre enfants jean Baptiste, marie jeane, marie roze et marguerite Barandon pour les tenir lieu de leurs droits legitimaire maternels laquelle somme quatre cents livres sera payée par led(it) jean antoine Barandon aud(its) jean Baptiste, marie jeane, marie roze et margueritte Barandon ses freres et soeurs

p. 262a
aux termes que lad(ite) Catherine goutte trouvera a propos de fixer et au cas elle viendrait a décéder sans faire cette fixation des payements, dans ce cas elle veut que la somme de quatre cents livres soit payée a chacun de ses quatre enfants a payement de cent livres chacun le premier commensent une année après le décès de la Chaterine goutte et ainsy sera continué année par années jusques afin de payements sans interets qu'a termes retardés, en troisième lieu lad(ite) Chaterine goutte ser reserve pour chacun de ses quatre enfants au cas ils vivraient dans le celibat leur habitation pendant leur vie a une maison que led(it) jean antoine Barandon sera oblige de construire sur le placement de la petite ecurie qui est vis a vis de la maison dud(it) feu jean Barandon, en quatrieme lieu lad(ite) goutte se reserve la somme de deux cents livres pour pouvoir en disposé a ses plaisirs et volontés tant en la vie qu'a la mort et n'en disposant pas lad(ite) somme de deux cents livres faira partie de la presente donation et en cinquieme lieu lad(ite) Chatherine goutte veut et entend que sesd(its) quatre enfans jean Baptiste, marie jeanne, marie roze, et margueritte Barandon outre la susd(ite) somme de quatre cents livres qui leur a été au dessus reservée pour chacun puissent pretendre leur legitime de droit et rigu? cest a dire au dixieme chacun des sommes que lad(ite) Chaterine goutte a payee pour et a laquele des biens dud(it) feu jean Barandon son mary, et la mêmes ont été

p. 262b
personnes lesd(its) jean pepin et anne crueize maries lesquels ayant aussy le present mariage pour agreable comme faisant leur vouloir et consentement ont donné et constitué en dot a lad(ite) marguerite pepin leur fille future épouze axeptante et humblement remerciante par donation pure fait entre vif en faveur de nos pour lui tenir lieu de ses droits legitimaires paternels et maternels que de present ou pour l'avenir elle pourrait pretendre sur les biens de ses pere et mere la somme de dix neuf cents quatre vingts dix neuf livres dix neuf sols seavoir cent cinquante livres du chef maternel et le surplus sur les droits paternels en tent mous?? de laquelle somme de dix neuf cents quatre vingts dix neuf livres dix neuf cols led(it) jean antoine Barandon et Chaterine goutte mere et fils ont declare et reconnu avoir eu et recu icy tout presentement et reellement comptant en argent de cours voyant nous no(tai)re temoins dud(it) jean pepin la somme de quatre cents livres dont de la reception ils le quittent avec promesse de ne lui en faire demande et reconnaissent lad(ite) somme au profit de lad(ite) future epouse sur tous et chacun leur biens presents et avenir pour lui etre rendue et restitue a qui de dorit le cas ayant lieu avec promesse de faire semblable reconnaissance du surplus de lad(ite) constitution en le recevant et les autres quinze cents quatre vingts dix neuf livres (++) restants a parfaire lad(ite) constituion dotalle led(it) jean pepin promet et s'oblige le payer a sad(ite) fille et pour elle aud(it) jean antoine barandon son futur epoux a payements egaux annuels et consecutifs de deux cents livres chacun le premier commensent de la prochaine faitte

p. 263a
se Saint marc en deux cens et ainsy sera continue année par année jusques a fin de payements sans interets qu'a termes retardeés, demeurant convenu entre parties qu'un cent moins de la somme de quinze cents quatre vingts dix neuf livres (III III) qui reste a payer de lad(ite) constitution dotalle led(it) jean pepin sera tenu payée sur les termes dessus stipulees (+ O) a messire louis camille de lascure seigneur de St Denis et autre places la somme de treize cents livres que lad(ite) Chaterine goutte ou les biens dud(it) feu jean Barandon son mary lui doivent en rente constituée en capital s?? au? le contract de constitution recu par Me Mathieu no(tai)re de St Alban sous la datte duement controlle aussy que lesd(ites) parties ont dit et don rapportes a quel auxd(its) Barandon et goutte mere et fils demeurant également convenu entre parties qu'au cas de par décès de la future épouse et que par rapport ycelui la restitution de lad(ite) constitution (+ III) eut lieu le rembourcement en sera fait au même payement que lad(ite) constitution aura et ??? et pour ce dessus observer lesd(ites) parties ont obligé les biens (##) soumis au cours de leur ordre baillage du gevaudant senechal presidial aux faits et conventions royaux de nimes fait et recite aud(it) lieu de Boirellac maison de pepin en presence de sieur marc gregoire marchand habitant du lieu de longuesanhe et de sieur antoine ager menagé habitant du lieu du Seraldes signes avec led(it) futur epoux et led(it) nourrit procureur fondé les autres parties ayant dit ne savoir signé de ce requis et de nous no(tai)re royal requis soussigné

(^^) stipullant et acceptant
(++) dix neuf sols

p. 263b
(III III) dix neuf sols
(+ O) et entant merus?? des de??? te???
(+ III) dotalle
(# #) et ledi(it) nurit ceux dud(it) sieur goutte s'en constituant
approuvant le renvoy et rature

              barrandon       Nurrit

Gregoire Atger Barrandon
Saint Lager Garrel Bonnal
Valete Berbende Gregoire
pierre pepin
airald N.R.

Source citation